L’Arbre Constellé

Atelier de Psychogénéalogie


Par besoin vital, l’enfant intègre les injonctions, les principes et les interdits familiaux. 
Pour cela il renie son intuition, et sélectionne les chemins autorisés en oubliant ses propres talents. Explorer sa généalogie, c’est regarder en face les nouages inconscients et prendre en charge les dépendances, contraintes, images qui nous ont façonné. Dès lors nous pouvons décider et agir pour le présent.

 

arbre constellé

« Pour Spinoza, le psychique et le physique ne sont que des formes phénoménales différentes, régis par  les mêmes lois , d’une seule réalité «  A.Einstein – Lettre à la société Spinoza d’Amérique

 

Cet atelier fait suite aux Constellations Familiales organisées à Angers durant deux années, en collaboration avec Geneviève Roulier-Pitthan praticienne en constellations familiales depuis plus de 30 ans et première traductrice de Bert Hellinger en français, également formatrice.
Geneviève Roulier-Pitthan dit :
« Une constellation familiale a pour but de retrouver les forces positives et portantes dans notre système familial, de reconnaître les intrications et de les solutionner. Nous pouvons grâce à ce travail trouver notre place dans notre famille et dans le monde extérieur. La constellation permet de faire apparaître les images inconscientes de notre famille que nous portons en nous, et cela par l’intermédiaire d’une représentation qui montre la place occupée par les membres de la famille les uns par rapport aux autres. Nous pouvons alors prendre conscience de ce qui nous a guidés ou égarés, soutenus ou handicapés. Nous ressentons pendant le déroulement de la constellation les forces positives du système familial, les liens et aussi surtout l’amour qui, trop souvent aveugle, nous a amenés, à notre insu à des comportements parfois nocifs envers nous-mêmes et envers d’autres personnes. Ce ressenti très puissant nous aide à nous réconcilier avec nous-mêmes et avec notre origine. Nous pouvons abandonner les intrications et les identifications qui nous avaient poussés à répéter l’histoire de certains ancêtres injustement méprisés ou exclus par la famille. »

L’invisible n’est pas la négation du visible : il est en lui, il est son horizon et son commencement. Quand la perte est dans la vue, elle cesse d’être un deuil sans fin. »
J-B Pontalis – Perdre de vue

Le parcours que je vous propose conjugue des approches théoriques et des dispositifs habituellement séparés et pratiqués pour eux-mêmes comme la psychogénéalogie, les constellations familiales, les histoires de vie, l’interprétation des rêves, l’expression artistique et l’écriture de soi.

Ces outils seront utilisés dans un travail constamment interactif entre les participants et moi-même. Un travail régulier d’accompagnement depuis plus de 20 ans, passant par une formation clinique en psychopathologie, en psychanalyse (dont une analyse didactique), en sophrologie, en psychogénéalogie et en constellations familiales m’amène à composer aujourd’hui cette approche plurielle.
 Le chemin vers soi passe par l’autre, le chemin vers l’autre passe par soi. 

Au cours des ateliers nous allons faire apparaître des images conscientes et inconscientes, mais actives.
 Ces images nous ont fait adopter des comportements, des modes de pensées, des décisions… Qu’ils parviennent à nous satisfaire - partiellement ou totalement - ou qu’ils échouent, ces choix sont les nôtres. Ces images sont le reflet, le signe d’évènements historiques, collectifs, ou individuels, de maladies, d’accidents, de traumatismes…
Mais elles sont aussi le résultat de notre manière de percevoir le monde tel qu’il est ou devrait être.

En fin de parcours, vous pourrez identifier les nouveaux mouvements et les directions que peut prendre votre vie. Vous serez ainsi porteurs d’une impulsion importante vers les changements souhaités. Vous aurez vécu des émotions intenses, partagées, et pris connaissance des points d’origine de vos blocages. Vous pourrez dès lors trouver un meilleur accord avec vous-même, vos proches et votre famille d’origine.